20 mai (2017), fête nationale du Cameroun : vraiment ?

Pour la première fois depuis quarante cinq ans, un parti politique camerounais a appelé au boycott de la fête nationale du 20 mai. Une célébration qui a perdu de sa substance au fil des années et consacre un apartheid linguistique dont elle est censée consacrer la fin. De quoi le 20 mai est-il la fête, surtout dans le contexte de crise dite anglophone actuelle ?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :