Syrie : La diplomatie des moutons de Panurge.

Le président syrien Bachar al-Assad est accusé d'avoir utilisé des armes chimiques il y a une dizaine de jours contre la population de la ville de Douma dans la Ghouta orientale. C'est pour répondre à cette attaque que les Etats-Unis de Donald Trump, suivies par la France et la Grande-Bretagne, ont lancé dans la nuit de vendredi à samedi des frappes contre des cibles militaires du régime syrien.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :